Défier le temps

Les rides font partie du vieillissement, et vieillir fait partie de la vie. Malheureusement, il n’y a pas de méthode miracle pour empêcher la formation des rides. En revanche, il existe des moyens pour en diminuer l’apparence. Le plus important est de bien comprendre comment elles se créent.

 

Comment la peau vieillit-elle?

Le vieillissement de la peau s’effectue de deux façons : intrinsèque, soit selon le bagage génétique dont nous avons hérité, et extrinsèque, c’est-à-dire en fonction des facteurs environnementaux auxquels nous sommes soumis, comme l’exposition au soleil.

 

Les facteurs intrinsèques du vieillissement

Le vieillissement intrinsèque, aussi appelé vieillissement naturel ou chronologique, enregistre tous les changements physiologiques qui surviennent dans l’organisme et dans les organes (la peau étant le plus grand d’entre eux) au cours d’une vie. Le processus du vieillissement cutané s’enclenche dès le milieu de la vingtaine, mais ce n’est que des dizaines d’années plus tard que l’on peut voir les traces du vieillissement apparaître sur la peau.

Déjà, vers l’âge de 25 ans, les cellules se renouvellent moins rapidement, ce qui a pour conséquence d’amincir les couches de l’épiderme et de diminuer l’hydratation de la peau. Les fonctions protectrices de l’épiderme se détériorent. Les couches de soutien se modifient elles aussi; les substances contenues dans le derme qui permettent à la peau de garder sa forme, soit le collagène et l’élastine, diminuent et font perdre à la peau son élasticité, entraînant ainsi la formation de rides et de ridules.


Les signes les plus fréquents du vieillissement intrinsèque sont :

  • la formation de rides et de ridules
  • la transparence de la peau qui s’amincit
  • la détérioration de l’épiderme et du derme, qui entraîne une diminution de fermeté (joues creuses, poches sous les yeux, peau du cou et des mains plus molle)
  • la sécheresse de la peau qui démange
  • le manque de transpiration servant à rafraîchir la peau
  • le changement de couleur des cheveux qui grisonnent, puis passent au blanc
  • la perte de cheveux
  • l’apparition de poils non désirés
  • l’amincissement des ongles (apparition de surfaces striées et disparition de l’arc blanc à la racine des cuticules)

 

 Le processus du vieillissement intrinsèque varie d’un individu à l’autre. Chez certains, les cheveux gris apparaissent dès la vingtaine, alors que chez d’autres, ils n’apparaissent que dans la quarantaine. Quoi qu’il en soit, un jour ou l’autre, la peau de tout le monde vieillit.

 

Les facteurs extrinsèques du vieillissement

Bon nombre de facteurs environnementaux contribuent à accélérer le vieillissement de la peau. Les expressions faciales souvent répétées, l’effet de la gravité, la position dans laquelle on dort, la cigarette et l’exposition au soleil engendrent tous, à la longue, la perte de la texture saine et éclatante de la peau. La cigarette et le soleil sont les facteurs de vieillissement de la peau les plus néfastes.


Le soleil

Quelques minutes par jour d’exposition non protégée au soleil, année après année, suffisent pour modifier de façon significative la texture de votre peau. Taches de rousseur, ridules, peau rêche, teint hétérogène, kératoses solaires (plaques de peau rugueuse, irritée et prenant l’apparence de verrues) et cancer de la peau peuvent tous résulter de l’exposition au soleil.

Les conséquences du soleil sur la peau dépendent de deux facteurs : la couleur de la peau et la durée ou l’intensité de l’exposition au soleil. Par exemple, les gens qui ont la peau claire souffrent davantage des effets néfastes du soleil. Les signes de vieillissement cutané chez les personnes ayant la peau foncée se limitent souvent aux rides et à un teint légèrement marbré. Mais, indépendamment de la couleur de la peau, l’exposition au soleil répétée entraîne une perte de la capacité de la peau à se restaurer, et les dommages s’accumulent. Les études démontrent qu’une exposition régulière aux rayons ultraviolets favorise la détérioration du collagène, et nuit à la fermeté et à la souplesse de la peau.

La cigarette

Fumer entraîne des changements biochimiques dans l’organisme. Ces changements sont reconnus pour accélérer le vieillissement cutané et l’apparition des rides. Les études démontrent qu’une personne qui fume plus de 10 cigarettes par jour pendant 10 ans court plus de risques d’avoir des rides profondes et une peau abîmée. De plus, la cigarette jaunit le teint. En arrêtant de fumer, même les plus gros fumeurs retrouvent une peau d’apparence plus saine et voient leurs rides s’estomper.

 

Quoi faire?

On ne peut ralentir le vieillissement intrinsèque ou chronologique, mais on peut certainement influencer notre vieillissement extrinsèque. Essayez d’abord de limiter votre exposition aux facteurs extérieurs qui accélèrent le vieillissement de la peau. Protégez votre peau, arrêtez de fumer, et surveillez vos mimiques!

Voyez maintenant quelques-unes des molécules anti-âge parmi les plus efficaces et les mieux éprouvées, que vous retrouverez dans la gamme dermocosmétique Reversa :

Les scientifiques ont largement démontré les bienfaits de l’acide glycolique, un acide alpha hydroxylé (AHA) qui réduit considérablement les signes visibles du vieillissement cutané. L’acide glycolique, véritable fontaine de jouvence pour une peau vieillie ou endommagée par le soleil, élimine les cellules mortes qui ternissent le teint. Il améliore le renouvellement cellulaire, rend le teint plus uniforme et redonne de l’éclat. C’est aussi un agent hydratant efficace qui favorise la production de collagène et de glycosaminoglycanes, ce qui augmente la résistance de la peau.
 
Le rétinol est également un ingrédient anti-âge reconnu et apprécié par les dermatologues. Différentes études cliniques ont démontré que cette molécule stimule le renouvellement cellulaire, réduit l’apparence des rides et améliore la fermeté et la souplesse de la peau. Le rétinol entraîne également une réduction des taches pigmentaires. La bonne nouvelle est qu’il est maintenant possible de formuler des crèmes bien tolérées par tous les types de peau, grâce à une encapsulation de l’actif et à l’addition d’ingrédients anti-irritants très performants.
 
Quant à la vitamine C, c’est une molécule qui possède de super pouvoirs antioxydants. Cette vitamine, nommée aussi acide ascorbique, produit plusieurs effets bénéfiques pour la peau tout en ciblant divers signes du vieillissement. Elle stimule la synthèse de nouveau collagène, améliore la fermeté et le relief cutané, diminue la production de mélanine, le pigment responsable de la coloration brune des taches pigmentaires, puis ravive l’uniformité et l’éclat du teint.
 
Enfin, certains peptides peuvent également procurer des bienfaits anti-âge remarquables, dont particulièrement le Matrixyl® Synthe’6MC. Cette petite molécule stimule la synthèse de six éléments essentiels à la reconstruction de la peau, soit les collagènes I, III et IV, l’acide hyaluronique, la fibronectine et la laminine-5. Elle procure un effet comblant et anti-rides en ciblant à la fois l’épiderme, la jonction dermo-épidermique et le derme. Ce peptide permet donc d’offrir une solution non invasive, d’une efficacité visible sur le lissage des rides du visage.

 

Il existe donc plusieurs options efficaces pour réduire de manière significative l’apparence des signes de vieillissement et retrouver rapidement une peau douce, uniforme et radieuse. L’objectif de défier le temps et de paraître globalement plus jeune est maintenant à la portée de tous.

Cliquez ici pour voir les produits qui contiennent de l’acide glycolique.

Le produit suivant contient du rétinol :

Les produits suivants contiennent de la vitamine C :

Les produits suivants contiennent du Matrixyl® Synthe’6MC :

 

 

(Version originale publiée le 29 novembre 2019. Révisée le 4 juin 2020.)